Sélectionner une page

Sur le terrain, certains d’entre-nous utilisent un étrange vocabulaire pour guider leur chien.

Voici de quoi satisfaire la curiosité de ceux qui nous entendent.

Généralités

Ce vocabulaire peut être utilisé dans la vie courante, sur le terrain d’obéissance mais aussi pour le guidage des chiens en agility où il permet d’être très précis, sans devoir faire de grandes phrases explicatives.

Il est possible de n’utiliser que quelques termes ou leur ensemble… et souvent, le chien comprend plus rapidement que son maître le sens des « mots » utilisés… parce qu’il ne faut pas oublier que, comme il s’agit d’une nouvelle « langue »  pour vous, vous devrez vousy faire et ne pas vous tromper dans ce que vous « direz ».

le « mot » se prononce comme il est écrit.

Positions

Rester en place, ne pas bouger            « …ai »
(Ne s’utilise jamais seul en tant que tel)
Couché                                                                   « lai »
Assis                                                                        « kaik »
Debout                                                                « daidai » ou « dedai »

Directions

Lorsque le chien se déplace dans l’axe de la main gauche du maître, c’est-à-dire dans le sens des aiguilles d’une montre, l’ordre commencera toujours par la lettre « f ».
Lorsque le chien se déplace dans le sens inverse de celui des aiguilles d’une montre (à droite du maître), l’ordre commencera toujours par « m ».

Pour envoyer le chien en avant, les ordres commenceront par la lettre « g ».

Le chien travaillant à plusieurs distances reçoit à chaque fois un ordre spécifique :
– Tout près                    « ….ou »
– A +/- 2 mètres             « ….ô »
– Plus éloigné                   « …o »

Pour :
– Se rapprocher du maître, venir vers lui        « ô – ô »
– Venir se placer en face du maître                       « oukou »
– S’éloigner du maître                                                    « o »
– Envoyer le chien en avant, tout droit            « go »
– idem avec couché au bout                                      « golo »
– envoi vers la gauche                                                   « fo »
– envoi vers la droite                                                     « mo »
– Suivre au pied, à gauche                                        « fou »
– Suivre au pied, à droite                                           « mou »
– Suivre à 1,2,3 mètres                                               « fô » ou « mô »
– Ralentir, aller plus lentement                           « é »
– Plus vite                        répéter les ordres bien séparés, sur un ton  chaud et en félicitant.

Si le chien doit changer de main par rapport au maître, celui-ci se positionnant de l’autre côté derrière le chien

chien à droite et devant se mettre à gauche        « mé – fo ou mo-fo »
chien à gauche et devant se mettre à droite         »  fé – mo ou fo-mo »
(utiliser le “o” à la place du “é” est plus facile pour le chien)
Tourner, avec chien à gauche                                          “fé”
Tourner, avec chien à droite                                             “mé”

Obstacles d’agility

Les obstacles d’agility se divisent en trois grandes familles et, sauf particularités expliquées plus loin, seront répartis comme suit :
– Sauts                                               « … i »
– Zones de contact                 « … e »
– Obstacles au sol                  « … u »

Exemple, pour les sauts :
– Envoyer le chien sur l’obstacle puis le faire revenir vers le maître        « i »
– en avant (obstacle dans l’axe du maître)                       « gui »
– saut à gauche du maître                                                               « fi »
– saut à droite du maître                                                                 « mi »

Surfaces de contact et obstacles au sol seront indiqués de la même façon mais en terminant le son par la voyelle correspondante.

Attention

Les lettres « i », « e » et « u » utilisées seules sont souvent causes d’élimination.

Particularités

Certains obstacles doivent être pris avec prudence pour éviter l’élimination ou une perte de points importante, il se peut aussi que le chien doive; pour accélérer son allure, pouvoir les repérer directement, où qu’ils se trouvent sur le terrain, c’est pourquoi ils ont reçu un ordre spécifique.

Table                                       « elelé »
                                                       éventuellement suivi de « lai » si couché
Bascule                                « elé », « guelé », « felé » ou « melé » selon situation
Carré d’arrêt                    « ululé »
Slalom                                « u – u », « gu – gu » etc
                                                          il est aussi possible d’allonger le « u » pendant que le
                                                              chien passe le slalom « uuuuuuu »

Autres termes utiles

-Assis, au pied, à droite         « moukou »
-Assis, au pied, à gauche        « foukou »

– Prendre en gueule                   « ta »
– Rapporter l’objet                     « o – ta – kou »
– Va jouer                                         « jo »

Pour faire découvrir le nouveau vocabulaire à votre chien, je vous conseille d’abord de bien mémoriser vous-même les nouveaux termes puis de les introduire dans vos ordres au chien, et ceci en premier, juste avant l’ancien ordre (par exemple pour « libérer » le chien de l’exécution d’un ordre, lui dire « jo… va jouer »).  Au bout de 4 ou 5 fois, vous pourrez ne plus utiliser que le nouveau terme, votre chien aura saisi.

A présent, à vous de jouer !