Sélectionner une page

Epreuve de « passe agility »

Le « Passe agility »

Raison d’être du « passe agility »
La pratique de l’agility exige que le chien ait une bonne base éducative : il doit être à l’écoute de son maître et suivre ses consignes, avoir un très bon rappel immédiat, ne pas être une gêne pour les autres chiens par son comportement (agression, demande de jeu…).
Dans cette optique, avant de démarrer la discipline, il est nécessaire de vérifier si le couple maître-chien est apte à la pratiquer dans les meilleures conditions.

Informations générales :
Le chien qui démarre les cours collectifs ne pourra participer au cours d’agility qu’après réussite de son « passe », en attendant, il ne pourra accéder qu’aux cours d’obéissance ou de flyball.
Le chien qui n’a pas réussi le passe devrait, idéalement, suivre des cours d’obéissance afin d’améliorer son obéissance et le contrôle du maître sur le chien.
Un chien n’ayant pas suivi de cours d’éducation dans le club devra d’office et obligatoirement passer ET réussir le passe avant de pouvoir jouer.
Un chien peut être présenté au passage du « passe » autant de fois que le maître le souhaite.
Un test de « passe agility » sera organisé chaque mois, un mercredi et un samedi ou à la demande d’au moins un membre. Les maîtres doivent s’y inscrire par mail au secrétariat (info@ciec.be ).
Le passage du « passe » est considéré comme une leçon (1 poinçon sur la carte ou 5 € pour les non membres).
Les dates de passage des « passe » seront annoncées par la lettre mensuelle ainsi que sur le groupe Facebook du CIEC.
Si un chien ayant réussi le « passe » gêne, par son comportement ou sa désobéissance, la bonne marche du cours, le moniteur pourra lui imposer de repasser le « passe » avant de pouvoir continuer à suivre le cours d’agility.

Descriptif du « Passe agility »
Le passe agility comprend 4 exercices d’obéissance distincts qui sont réalisés à la suite l’un de l’autre.
Pour obtenir le « passe », le chien doit les réussir tous les quatre lors d’un même test

Pré requis :
Le chien qui est présenté au « passe agility » porte un collier non étrangleur, une laisse sans anneaux ni mousqueton autre que celui d’attache au collier, une longe de 3 ou 4 m (facultatif). Les harnais sont tolérés à condition que les épaules du chien restent libres (pas de harnais style K9).
Le maître peut utiliser un jouet non bruyant pour capter l’attention du chien. L’usage de nourriture est interdit.

Epreuve 1 :
Rester couché 3 minutes minimum (durée effective déterminée par le moniteur) à sa place, sans aide (ordres supplémentaires, nourriture ou autre), et entouré d’autres chiens (distance de 2 m min entre les chiens). Les chiens qui attendent de passer les autres épreuves du test pourront se lever, se déplacer… sur demande du moniteur.
Le chien qui reste à sa place sans changer de position durant le temps défini réussit l’épreuve.

Epreuve 2 :
2 chiens passent le test en même temps.
2 séries de 2 haies ou de barres de saut sont positionnées en parallèle, l’espace entre les barres ou les haies d’une série est d’environ 4 m et il y a environ 3 m entre les 2 séries de barres ou haies. Si des haies sont utilisées, les barres de celles-ci sont au sol.
Un chien est bloqué (assis ou couché) à 1 m derrière chaque 1e barre ou haie de la série de 2. Le maître va se placer derrière la 2e barre ou haie.
Au signal du moniteur, les maîtres appellent en même temps leur chien. Chaque chien doit aller à son maître (en passant ou non les obstacles) et rester près de ce dernier sans être tenu (ordres autorisés). Après 10 secondes, au signal du moniteur, chaque maître remet son chien en laisse.
Le chien qui va directement à son maître et reste près de lui sans être tenu durant le temps réglementaire réussit l’épreuve.

Epreuve 3 :
2 cônes sont placés à 15 m l’un de l’autre, une autre série de 2 cônes est placée, parallèlement à la première, à 4 ou 5 m de distance. Un chien et son maître se positionnent près d’un cône de la 1e ligne, un autre couple fait de même près du cône opposé de la 2e série. Au signal du moniteur, le 1e couple se déplacent en courant (peu importe la vitesse) jusqu’à l’autre cône tandis que le second couple effectue, parallèlement, le même trajet, en sens inverse et en marchant laisse longue (1.80 m).
Ensuite les deux couples maître-chien repartent vers leur 1e cône en utilisant la 2e vitesse de déplacement (pas pour celui qui a couru et vice-versa).

Le chien qui reste près de son maître, laisse détendue et attentif à ce denier, réussit l’exercice. Une tentative, plus ou moins réussie, de se lancer sur l’autre chien est fautive. Le chien testé devra, alternativement réussir les 2 trajets (au pas et au trot).

 Epreuve 4 :
Le chien est positionné en couché à un endroit du terrain, le maître se place à au moins 10 m de lui (emplacement déterminé par l’examinateur).
Au signal de l’examinateur, le maître rappelle son chien, ce dernier doit vernir jusqu’à lui directement et sans ordre supplémentaire et y rester jusqu’à ce qu’il soit remis en laisse. L’utilisation d’un jouet non bruyant et tenu en main est autorisé. Des chiens seront présents sur les terrains proches et occupés à travailler.

 

Novembre à Water… L’eau !

Un temps très doux pour notre virée de fin novembre, qui allait se faire à la limite entre Waterloo et Rhode Saint Genèse.
Nadine, notre guide, nous avait donné rendez-vous dans une rue en cul de sac, donnant immédiatement sur un petit parc.DSCN4511
DSCN4513 [800x600]
DSCN4514 [800x600]Le temps de rassembler les troupes, nombreuses pour l’occasion, et nous entrions dans le sous-bois.DSCN4515 [800x600]
DSCN4517 [800x600]Un peu plus loin, nous arrivâmes le long d’un étang DSCN4516 [800x600]où oies, canards et cormorans se reposaient à l’aise… Comment résister à l’attrait de cette étendue aquatique ?DSC00881 [800x600]
DSC00882 [800x600]Plusieurs des chiens piquèrent donc une tête dans l’eau, certains nageant en direction des oiseaux qui, d’un simple coup de palme, s’écartèrent sans s’effrayer plus que cela à la vue de nos toutous.DSCN4518 [800x600]

DSCN4520 [800x600]En sortant du petit parc, nous arrivâmes à la frontière linguistique, et prîmes un sentier entre les champs.DSCN4523 [800x600]
DSC00889 [800x600]
DSCN4525 [800x600]Un peu plus loin, nous longeâmes une ferme…DSC00894 [800x600]
DSC00895 [800x600]Malgré un ciel bas et plombé, nous n’essuyâmes que peu de pluie et un vent doux et pas trop fort nous accompagna alors que nous jonglions pour ne pas patauger dans les larges flaques boueuses…DSC00900 [800x600]
DSCN4528 [800x600]
DSCN4529 [800x600]
DSC00902 [800x600]Après les champs, notre chemin serpenta au sein d’une bande plantée d’arbres… de quoi nous protéger de la pluie devenue insistante… DSCN4532 [800x600]
DSCN4533 [800x600]
DSCN4535 [800x600]Mais le répit fut de courte durée, car nous nous engageâmes ensuite entre d’autres champs DSC00908 [800x600]
DSC00926 [800x600]
DSCN4536 [800x600]
DSCN4538 [800x600]
DSCN4539 [800x600]
DSCN4540 [800x600]avant d’arriver à la limite d’une zone habitée.DSCN4542 [800x600]
DSCN4544 [800x600]Nous traversâmes ensuite une alternance d’autres étendues boueuses et de petits ilots boisés DSCN4547 [800x600]
DSCN4549 [800x600]
DSCN4550 [800x600]
DSCN4552 [800x600]
DSC00927 [800x600]avant de retrouver notre petit parc de départ.DSCN4554 [800x600]
DSC00937 [800x600]
DSC00938 [800x600]
DSC00939 [800x600]
DSCN4556 [800x600]
DSCN4557 [800x600]
DSCN4559 [800x600]
DSCN4563 [800x600]Les chiens décidèrent bien sûr de faire une seconde passe avant de remonter jusqu’aux voitures !
Ensuite, le traditionnel « dernier carré » se retrouva au restaurant afin de se remettre dignement de notre escapade.DSCN4564 [800x600]

La plage rien que pour nous

A la mi-octobre, Bray-Dunes ressemble un peu à ces villes fantômes du Far-West, la mer et les mouettes en plus, et la musique en moins.
Nous n’étions pas bien nombreux pour l’occasion,DSCN4432 [800x600]
DSCN4433 [800x600] mais qu’importe, nous avions l’occasion de pouvoir arpenter le sable sous un soleil encore relativement doux et nos chiens pourraient se défouler au grand galop !DSCN4434 [800x600]
DSCN4435 [800x600]
DSCN4436 [800x600]
DSCN4438 [800x600]A peine engagés de quelques dizaines de mètres sur l’estran, une habitante de la ville nous mit en garde : un bateau avait nettoyé ses cuves en pleine mer… provoquant le dépôt de longues plaques de mazout sur le sable… et comme la marée baissait, nous risquions d’encrasser non seulement nos bottes mais surtout les pattes et la fourrure de nos compagnons.
Nous fîmes donc prudemment demi-tour, DSCN4439 [800x600]
DSCN4440 [800x600]
DSCN4441 [800x600]toujours en longeant les vaguelettes qui venaient lentement imbiber le sol sous nos pieds.DSCN4442 [800x600]
DSCN4443 [800x600]Des pêcheurs avaient lancés leurs lignes et d’autres cherchaient des vers… autant d’occasions pour Shû, le junior du groupe, de découvrir la vie côtière.DSCN4445 [800x600]Un peu plus loin, nos pas nous amenaient au squelette encore bien visible d’un bateau de guerre échoué. DSCN4446 [800x600]
DSCN4447 [800x600]Sa fonction première avait fait place à une autre, bien plus importante : servir de repères à toute une micro faune et flore marine grâce aux trous d’eau provoqués par les anciennes structures du navire !DSCN4449 [800x600]
DSCN4452 [800x600]Une plaque commémorative décrivait en détail le bâtiment d’origine.
Nous continuâmes notre progressionDSCN4456 [800x600] lorsque les Border de la bande s’excitèrent, démarrant au galop… En direction d’une petite fille qui jouait au ballon !
Après un exercice de rappel et couché immédiat, Sylviane récupéra l’objet convoité par les chiens, DSCN4457 [800x600]conseillant à la petite d’attendre avant de recommencer son jeu.
L’heure avançant, nous fîmes demi-tour.
Près des ruines du navire, plusieurs chiens de chasse étaient rassemblés près de leurs maîtres… Nous n’étions pas les seuls amateurs canins à profiter de l’arrière-saison !DSCN4458 [800x600]Quelques uns de nos chiens firent connaissance avec leurs collègues avant de poursuivre la balade.DSCN4462 [800x600]Soudain, nous aperçûmes une crevette géante, joliment dessinée sur la paroi d’un bunker… DSCN4465 [800x600]L’art n’a pas de limites !
Bientôt, nous arrivions à notre point de départ, retrouvant Rita, Laurence et Shû qui avaient préféré nous attendre sur la digue.DSCN4466 [800x600]Le temps de désaltérer nos chiens, DSCN4468 [800x600]d’échanger bottes et bottines de marche contre des chaussures plus légères DSCN4469 [800x600]et nous entrions dans le restaurant où nous avions réservé une table et où nous dégustâmes de délicieux fruits de la mer.
Après ce dîner bien agréable, les uns s’en retournèrent tandis que d’autres faisaient un dernier petit tour sur la plage avant de reprendre la route.

 

 

Une bonne façon de commencer l’automne

Il n’y a pas que le soleil qui soit au rendez-vous ce beau dimanche septembre, il est 10h et nous arrivons les uns après les autres près de l’église de Tangissart, 2015-09-20 10.00.24 [800x600]
2015-09-20 10.00.42 [800x600]où Didier et Claudine nous attendent pour nous faire découvrir un joli coin de Brabant Wallon.2015-09-20 10.00.58 [800x600]Nous débutons notre randonnée en longeant un ruisseau 20150920_101726 [800x600]
20150920_101730 [800x600]qui fait évidemment le bonheur de nos compagnons à 4 pattes. De notre côté, nous pataugeons dans la gadoue 20150920_102237 [800x600]car pendant toute la semaine qui précédait ce jour J, la pluie s’en est donnée à cœur joie. Nous sommes bien contents d’avoir enfilé nos bottes en caoutchouc. 2015-09-20 11.56.17 [800x600]Au fur et à mesure de la promenade, le soleil s’invite et fait tomber les vestes.
Les sous-bois sont agréables, les champignons pointent le bout du nez 20150920_104727 [800x600] et le terrain pas trop accidenté…20150920_105027 [800x600]Comme notre équipe de randonneurs est en forme et pas vraiment pressée de retourner chez elle à son train-train quotidien, notre guide Didier propose, 20150920_105949 [800x600]
20150920_110001 [800x600]si tout le monde est d’accord, de prolonger la flânerie. L’ensemble du groupe est partant pour avaler quelques km supplémentaires !20150920_115731 [800x600]Aussitôt dit, aussitôt fait, nous poursuivons notre chemin dans les bois non sans nous accorder une petite pause et donner à boire à nos compagnons.20150920_115757 [800x600]
20150920_120134 [800x600]
20150920_121740 [800x600]Certains commencent à avoir des gazouillis dans le ventre, il est temps de repartir dans la bonne humeur, direction un petit resto sympa pour ceux qui le souhaitent. Et pour terminer dignement cette balade automnale, c’est à l’extérieur, au soleil, que nous avons dévoré un petit en-cas bien mérité.

Agility au soleil

C’est toujours un plaisir de recevoir un photographe sur le terrain… Car nos toutous sont d’excellents sujets d’étude… Les voici pris sur le vif lors d’un entraînement d’agility… 2
4
5
6
7
8
11

9
12
13
14
15
16
18
19
20
21
22
25
26
27
28
29
30
32
33
34
36
37
39
38
41
42
45

Balade en capitale… à Uccle

10h ce dimanche ensoleillé : tout le groupe se retrouve au lieu de rendez-vous pour la balade mais Marie Paule ne viendra malheureusement  pas avec nous, vu l’état de son genou (entorse).  C’est donc moi, Sylviane, qui vais vous faire le récit de notre aventure dominicale.
Cette fois, nous allons découvrir une facette insoupçonnée d’Uccle, une des communes bruxelloises !

 Nous débutons la promenade en longeant la propriété de la chanteuse belge Axelle Red. P1150658Une vieille ferme totalement rénovée, avec, dans la vaste prairie, des moutons et des poneys, et dans le bas de la propriété, un ruisseau. P1150649Bali, connaissant ce lieu de baignade, a vite fait d’embarquer les copains avec elle et en 1 minute, P11506565 chiens plongent dans l’eau, passent dans le tunnel en dessous du chemin et se retrouvent dans la propriété privée d’Axelle Red.
Nous, humains, n’y avons pas accès ! Impossible donc d’aller les rechercher!!!

Seul moyen pour les récupérer : leur faire comprendre qu’il faut reprendre le même chemin par le ruisseau et le dessous du pont !
Après quelques minutes, c’est chose faite et nous pouvons continuer la promenade.P1000084 [800x600]Nous traversons des champs dans lesquels les chiens s’amusent à faire des courses poursuites parmi les chaumes.P1000086 [800x600]
P1000092 [800x600]
P1000100 [800x600]

P1000101 [800x600]
P1000104 [800x600]
P1000109 [800x600]
P1000113 [800x600]Pour quelques instants, nos compagnons sont remis en laisse car nous empruntons un petit chemin pour traverser ensuite une petite route avec peu de circulation,P1000122 [800x600]
P1000126 [800x600]
P1000137 [800x600] puis nous retrouvons à nouveau dans les champs.

P1000143 [800x600]
P1000152 [800x600]
P1000153 [800x600]
P1000156 [800x600]Comme le groupe s’est dispersé, nous décidons de faire une petite pause pour attendre les retardataires, P1000159 [800x600]c’est à ce moment là que les maitres de Baloo (petit chien blanc style Bichon) se rendent compte que leur chien n’est plus là !!!

Ils décident de rebrousser chemin accompagnés de Jean Luc qui connait bien le coin, en l’appelant régulièrement.
Au bout de 2 minutes, OUF, la petite boule blanche réapparait en courant, toute contente de retrouver ses maitres !P1000165 [800x600]
P1000171 [800x600]
Comme le soleil tape dur en cette mi-août,, il est temps de donner à boire aux chiens P1000172 [800x600]
P1000174 [800x600]et de laisser passer quelques cyclistes P1000176 [800x600]puis nous reprenons notre marche.P1000178 [800x600]
P1000181 [800x600]
P1000185 [800x600]
P1000188 [800x600]
Les champs à perte de vue sont un très bon terrain de jeux pour les chiens.P1000189 [800x600]
P1000194 [800x600]
P1000196 [800x600]
P1000199 [800x600]
P1000203 [800x600]
P1000205 [800x600]
P1000212 [800x600]
P1000213 [800x600]
P1000214 [800x600]
Un peu plus loin, Sherwood décide de se mesurer à Iko, un berger hollandais bien costaud.
Très mauvaise idée car, en 1 seconde, il se retrouve proprement plaqué au sol par ce dernier!
C’est à ce moment que l’on se rappelle les bons conseils de Marie Paule  :   attraper la queue des chiens pour pouvoir les séparer sans prendre de risques! Vite fait, bien fait et chacun reprend sa route…. Plus de bruit que de mal.P1000217 [800x600]
P1000223 [800x600]
Nous quittons les blé pour traverser les champs de maïs à la sortie desquels une grosse flaque de boue a attiré plus d’un chien qui s’y est vautré avec délectation !P1000227 [800x600]
P1000231 [800x600]
P1000239 [800x600]
Ensuite, un peu de fraicheur dans les sous bois puisque nous entrons dans le Parc de Schaveys. P1000242 [800x600]
P1000245 [800x600]
P1000247 [800x600]
Ici, tout le monde est prévenu : il est prudent de tenir les chiens en laisse pour éviter que ceux ci n’aillent plonger dans une étendue d’eau puante et pleine de vase. P1000254 [800x600]
P1000257 [800x600]
P1000260 [800x600]Visiblement, d’autres promeneurs se sont faits avoir car des effluves malodorantes arrivent jusqu’à nos narines suite au passage d’autres chiens !P1000262 [800x600]
P1000267 [800x600]
Encore une petite pause boisson avant de rentrer dans la Vallée des Artistes.P1000269 [800x600]
P1000270 [800x600]
P1000275 [800x600]
Une dernière traversée de sous bois P1000279 [800x600]
P1000280 [800x600]
P1000285 [800x600]
P1000289 [800x600]nous conduit directement à notre parking, où une photo de groupe s’impose P1000292 [800x600]
P1000295 [800x600]
P1000296 [800x600]
avant de se séparer, les uns pour leur domicile, les autres pour un petit restau.

Foire du midi, nous voici !

La foire du midi est une véritable institution bruxelloise et nous avons pris l’habitude de nous y rendre avec nos chiens, pour une balade vespérale tant éducative que gastronomique.
Cette fois, c’est un mercredi soir que nous avions prévu la balade.DSCN4214 [800x600]
DSCN4215 [800x600]Dès 18h40, nous nous retrouvions donc à 10 maîtres et 9 chiens sur le quai de la gare de Genval pour cette virée dans la capitale.DSCN4216 [800x600]Outre les chiens du club nous avions une participante extérieure, la boxer du frère d’Adrienne.
En attendant le train, nos toutous eurent tout loisir de faire connaissance ou de retrouver les copains tandis que les maîtres bavardaient.
Bientôt le train arriva et, chance pour nous, il était climatisé, ce qui nous permit d’être à l’aise jusqu’à Bruxelles, DSCN4217 [800x600]du moins au niveau température parce que question place, c’était une autre histoire !
C’était le retour pour beaucoup de familles parties à Walibi… et donc pas question de pouvoir s’asseoir… Manju s’offrit une place en 1e classe, DSCN4221nous nous restâmes sur la plate-forme ou sur les quelques sièges disponibles… Et bien sûr, nos chiens firent leur habituel numéro de charme auprès des passagers !DSCN4218 [800x600]
DSCN4222 [800x600]
DSCN4219 [800x600]Bientôt, nous entrâmes en gare au midi. DSCN4223 [800x600]Le temps d’attirer l’attention par le nombre de nos compagnons et leur calme et nous débouchions sur la place devant la gare.
Quelques minutes pour « tirer le portrait » de chaque chien, assis bien sagement sur un plot de pierre bleue DSCN4224 [800x600]
DSCN4225 [800x600]
DSCN4226 [800x600]
DSCN4227 [800x600]
DSCN4228 [800x600]
DSCN4229 [800x600]
DSCN4230 [800x600]
DSCN4231 [800x600]et nous arrivions à l’entrée de la foire.
Il y avait bien sûr du monde, mais pas autant que d’habitude… ce qui n’était pas pour nous déplaire.DSCN4232 [800x600]Nous flânâmes d’attraction en terrasse, provoquant des sentiments et réactions mitigées parmi les badauds… mais jamais de l’indifférence.
Comme pour nos chiens, foire = frites + pop corn + déchets mangeables en tous genres…DSCN4244 [800x600] Ils étaient à la fête, truffe au sol et totalement indifférents aux bruits ambiants.
Véronique et Marc n’ayant pas eu le temps de manger avant de nous rejoindre, DSCN4233 [800x600]
DSCN4237 [800x600]ils s’offrirent une pita sous l’œil intéressé de Khépri qui ne voulait pas en rater une miette.DSCN4234 [800x600]
DSCN4235 [800x600]
DSCN4236 [800x600]Plus loin, un étal de « caricoles » fit le bonheur de quelques unes tandis que les autres préféraient les beignets aux pommes ou à la banane.DSCN4239 [800x600]
DSCN4241 [800x600]Nous profitâmes de cette halte pour donner à boire à nos compagnons avant de revenir sur nos pas.DSCN4242 [800x600]Nous continuâmes dans la seconde partie des attractions DSCN4247 [800x600]
DSCN4248 [800x600]tandis que la lumière baissait doucement… Puis vint le moment de penser au retour.
Nadine nous perdit durant quelques minutes mais tout rentra vite dans l’ordre DSCN4249 [800x600]et c’est donc un groupe enchanté de l’aventure qui entra dans le hall de la gare.
Le temps de rejoindre le quai et notre train arrivait (vous vous rendez compte de la synchronisation ?). DSCN4250 [800x600]
DSCN4252 [800x600]
DSCN4253 [800x600]Cette fois, il était tout à nous et nous pûmes nous installer bien à l’aise, assis sur des fauteuils bien confortables, pour rejoindre notre point de départ que nous atteignîmes à la nuit noire.

Ombre et soleil à Villers-la-Ville

Le dimanche prévu pour notre promenade risquant d’être chaud, une balade ombragée s’imposait, c’est pourquoi les bois autour de Villers-la-Ville constituaient une bonne solution pour laquelle nous optâmes avec joie.
A 10h, sous une chaleur déjà bien installée, notre petit groupe (vacances obligeant), se retrouvait sur le parking.
Nous nous enfonçâmes directement dans un sentier un peu encaisséDSCN4154 [800x600] où les chiens purent faire connaissance et batifoler à l’aise.DSCN4155 [800x600]
IMG_0001 [800x600]A cette heure encore matinale, nous ne rencontrâmes que deux ou trois joggeurs…
La composition du sol est très variable dans la région et souvent, le sable affleure en poches, donnant naissance à des végétations variées se côtoyant parfois sur quelques dizaines de mètres.DSCN4157 [800x600]C’est ainsi que nous restâmes durant un petit temps entre des chênes et autres feuillus poussant dans un sol gras et noir.IMG_0017 [800x600]Tout à coup, mon gsm se mit à sonner… Joëlle, arrivée quelques instants trop tard au rendez-vous, tentait de nous rejoindre !
Il ne me fallut que quelques minutes pour lui expliquer le trajet et nous décidâmes d’une courte halte, le temps qu’elle nous retrouve.DSCN4159 [800x600]
IMG_0027 [800x600]
IMG_0031 [800x600]
IMG_0040 [800x600]Nous continuâmes ensuite notre progression DSCN4161 [800x600]
IMG_0052 [800x600]
DSCN4163 [800x600]et arrivâmes à une descente assez abrupte, DSCN4164 [800x600]qui nous fit passer entre des pins bien enracinés dans le sable avant d’aboutir dans le fond d’un vallon, le sentier se divisait en deux et comme j’avais un vague souvenir d’un trajet, nous prîmes entre des jardins pour déboucher sur un ruisseau.DSCN4165 [800x600]
DSCN4166 [800x600]
DSCN4167 [800x600]
DSCN4168 [800x600]
IMG_0063 [800x600]
IMG_0068 [800x600]
IMG_0073 [800x600]Moment idéal pour permettre à nos compagnons non seulement de se désaltérer mais aussi de jouer et de se rafraîchir…
Toomaï, à l’esprit toujours un peu « anarchique », décida de passer sous un petit pont et de suivre le ruisseau… Nadine s’époumona durant plusieurs minutes à appeler la chienne avant que celle-ci ne daigne enfin nous retrouver !
Nous traversâmes un petit hameau,DSCN4170 [800x600] rencontrant quelques rares voitures avant d’entrer à nouveau dans une pinède parcourue par le ruisseau que nous avions quitté peu avant.DSCN4171 [800x600]
DSCN4173 [800x600]Bien sûr, vous imaginez sans peine que nos compagnons préférèrent s’éclabousser copieusement plutôt que de trottiner sur les aiguilles de pin de la rive ! DSCN4176 [800x600]
IMG_0078 [800x600]
DSCN4177 [800x600]Nous arrivâmes ensuite à un tourniquet débouchant sur une pairie heureusement non occupée par le bétail.DSCN4178 [800x600]
DSCN4179 [800x600]
DSCN4180 [800x600]
IMG_0093 [800x600]Une seconde porte du même genre nous amena dans un pré DSCN4181 [800x600]
DSCN4182 [800x600]
IMG_0096 [800x600]
IMG_0102 [800x600]
DSCN4183 [800x600]où nous pûmes découvrir la façon dont une zone herbeuse est peu à peu envahie par la forêt. Evidemment, ronces et fougères étaient de la partie et nous dûmes nous frayer un chemin parfois assez piquant avant de déboucher dans un bois de sapin.DSCN4184 [800x600]
DSCN4185 [800x600]Assez étonnamment, une propriété se logeait dans ce coin encaissé et un peu perdu… Nous la longions lorsque des hurlements de poules et humains se firent entendre… 4 de nos chiens, donc un husky, avaient débusqué une poule et voulaient la goûter… ou au moins lui donner une crise cardiaque… Quant à la propriétaire de ladite poule, inquiète pour elle, hurlait pour que nous récupérions les tueurs de poule en puissance !
La maîtresse des chiens alla récupérer sa meute tandis que nous poursuivions notre trajet de quelques pas pour que le reste de nos compagnons n’aillent pas prêter patte-forte aux chasseurs.
Bientôt tout rentra dans l’ordre, les chiens récupérés, la poule sauvée et la maîtresse, mécontente qu’on ait ainsi foulé impunément le sol de sa propriété…
Nos pas nous menèrent ensuite dans une zone envahie par de hautes fougères… le sentier se faisait à peine visible mais heureusement, restait repérable…IMG_0124 [800x600]Le ruisseau nous fit ses adieux tandis que nous abordions une zone à la végétation moins épaisse, où les arbres reprenaient leur droit. IMG_0133 [800x600]La montée fut rude avant d’arriver sur une partie plus plane… Plusieurs de nos chiens foncèrent soudain vers un sentier ouvrant sur une pinède… et nous vîmes avec surprise une petite fille, se tenant bien droite, les mains en l’air… entourée par nos compagnons avides de goûter à sa tartine qu’elle tenait heureusement en lieu sûr ! IMG_0134 [800x600]Nous récupérâmes nos chiens et saluâmes la famille installée pour pique-niquer au frais et qui, heureusement, savait comment s’y prendre avec des chiens…
Le sentier, à nouveau constitué en bonne partie de sable, passait dans une zone moins arborée… le soleil se fit plus insistant mais bientôt, nous retrouvions le couvert et la fraîcheur des arbres.IMG_0140 [800x600]Nous en profitâmes pour faire un arrêt gamelles
IMG_0143 [800x600]et repos…
IMG_0145 [800x600]
IMG_0154 [800x600]
IMG_0158 [800x600]Un groupe de quelques adultes et plusieurs enfants arrivant en sens inverse, nous reprîmes nos chiens en laisse, le temps de les croiser… mais nous ne libérâmes pas nos toutous car nous arrivions à la fin de la balade, perceptibles aux voitures passant sur la route en contrebas.
Quelques mètres en descente parmi rochers et racines et nous nous retrouvions à notre point de départ.
C’est finalement en tout petit groupe que nous terminâmes cette matinée dans un restaurant où l’accueil est plus qu’agréable et où nos chiens attirèrent l’attention par leur calme.

 

Mardi sur le terrain de foot

Chaque mardi soir nous avons cours d’éducation et, lorsqu’il fait trop chaud, nous travaillons sur le terrain de football, dans sa partie ombragée…
Mardi dernier, nous avons eu la visite de la compagne de Luc et elle a immortalisé nos toutous et leurs maîtres au travail.
P1030203 [800x600]Le groupe au complet avec des chiens bien sagement couchés

P1030208 [800x600]Aïka n’est pas trop rassurée…
P1030210 [800x600]Arrêt en assis pour Lola
P1030213 [800x600]Moment calin pour Coban
P1030217 [800x600]Nougat va faire un rappel entre les chiens
P1030218 [800x600]Zhara est très excitée par les autres chiens
P1030219 [800x600]mais elle commence à apprendre le rester couché
P1030222 [800x600]Challenge : mettre tous les chiens au couché
P1030223 [800x600]ici, de gauche à droite, Lola, Manju…
P1030225 [800x600]Coban, Nougat
P1030228 [800x600]et aller s’asseoir sur les gradins, face aux chiens !
P1030229 [800x600]
Molly et Aïka

Des chiens mais pas de castors

Pour ce dimanche ensoleillé de fin juin, Marc et Véronique nous conviaient à découvrir les environs de Pecrot, non loin de Grez-Doiceau.
Est-ce le grand soleil annoncé, la fin des examens ou toute autre raison,photos récentes 013 [800x600]je n’en sais rien mais toujours est-il que bientôt 22 chiens et leurs maîtres se retrouvaient au lieu de rendez-vous !photos récentes 015 [800x600]
photos récentes 016 [800x600]Nous démarrâmes pour traverser, un peu plus loin, photos récentes 017 [800x600]
photos récentes 018 [800x600]les voies du chemin de fer et déboucher immédiatement dans les taillis photos récentes 019 [800x600]et la partie « fatigante » de la balade : la montée, dans le sable mais sous le couvert des arbres, jusqu’au plateau.
IMG_0044 [800x600]
IMG_0046 [800x600]Le temps sec n’ayant pas été suffisant, de grandes mares de boue bien noire jonchaient notre trajet… photos récentes 021 [800x600]
IMG_0047 [800x600]et bien sûr, nos chiens ne se privèrent pas d’y patauger avec délectation.
Tout à coup, une pétarade se fit entendre et deux motos arrivèrent à fond de train…photos récentes 022 [800x600]en voyant les premiers chiens, ils freinèrent le temps que nous écartions nos chiens puis ils repartirent, photos récentes 024 [800x600]le bruit de leurs engins s’éteignant peu à peu.
Nous arrivâmes le long de champs encore verts, photos récentes 025 [800x600]notre progression se faisant parfois à la queue leu leu, le sentier ayant été « récupéré » et ensemencé par le  cultivateur.photos récentes 026 [800x600]
photos récentes 027 [800x600]
IMG_0058 [800x600]
IMG_0061 [800x600]Un peu plus loin et comme la chaleur montait, nous décidâmes d’une halte pour désaltérer nos compagnons. photos récentes 029 [800x600]
IMG_0073 [800x600]
IMG_0078 [800x600]Nous entrâmes ensuite dans le village de Pecrot, passant une nouvelle fois la voie ferrée photos récentes 031 [800x600]
photos récentes 032 [800x600] pour arriver à l’étang du village, bien connu des amateurs de pêche du coin. photos récentes 033 [800x600]
photos récentes 034 [800x600]
photos récentes 036 [800x600]
photos récentes 037 [800x600]
IMG_0084 [800x600]
IMG_0089 [800x600]
IMG_0090 [800x600]Véronique y avait garé sa voiture et nous avait préparé une petite halte fraîcheur de première qualité : verres et jus de fruits ou eau furent donc distribués aux promeneurs… un plaisir très apprécié et offert, de surcroît, à l’ombre !
Après ce rafraîchissement bienvenu nous passâmes le long de l’étang, photos récentes 038 [800x600]
IMG_0094 [800x600]
photos récentes 039 [800x600]
photos récentes 040 [800x600]en admirant au passage un héron occupé à chasser photos récentes 041 [800x600] puis entrâmes dans une zone protégée où vivent des castors dont nous ne vîmes hélas aucune trace.photos récentes 042 [800x600]
IMG_0098 [800x600]
IMG_0102 [800x600]Le chemin serpentait entre ruisseau et prairies. photos récentes 044 [800x600] Nous admirâmes les vieux saules têtards ainsi que la végétation bien verte tandis que plusieurs groupes de vaches nous suivaient des yeux tout en ruminant. photos récentes 045 [800x600]
IMG_0128 [800x600]
IMG_0135 [800x600]
IMG_0136 [800x600]Bientôt, nous arrivâmes à la station électrique située juste en face du parking où nous étions garés.photos récentes 046 [800x600]Le temps de souffler un peu et nous arrivions à nos véhicules… photos récentes 048 [800x600]et tandis que la majorité des participants reprenait le chemin du retour, nous étions tout de même une dizaine à accompagner Marc et Véronique jusqu’au restaurant prévu pour la clôture de cette sympathique journée.