Sélectionner une page

En avril, pas si morne, la plaine…

Au mois d’avril dernier, notre balade mensuelle nous a conduits autour du lion de Waterloo.
Avec un temps était ensoleillé, nombreux étaient ceux qui avaient décidé de se lever tôt pour nous rejoindre et c’est donc un groupe bien étoffé qui démarra, entre les champs verdoyants.DSCN4704 [800x600]Nos chiens étaient à la fête et quelques tas de fumier bien odorants ajoutèrent à leur plaisir tandis que les maîtres discutaient ou profitaient de la vue et du grand air.DSCN4706 [800x600]
DSCN4705 [800x600]
IMG_0766 [800x600]
IMG_0787 [800x600]
IMG_0791 [800x600]

DSCN4709 [800x600]Après les champs, nous dûmes mettre nos toutous en laisse car nous devions longer la N5 durant une petite centaine de mètres au bout desquels nous entrâmes dans un chemin creux qui fit parler de lui sous Napoléon. DSCN4711 [800x600]
DSCN4710 [800x600]A peine étions nous engagé dans ce sentier qu’un joggeur nous croisa et se mit à nous invectiver, estimant probablement qu’il était propriétaire des lieux.  Heureusement, Didier ne se laissa pas démonter et en quelques secondes, la tension baissa… nous permettant de reprendre notre progression dans la bonne humeur.
Le sentier déboucha sur une nouvelle étendue de champs, nous étions sur les lieux de la fameuse bataille… et pouvions imaginer ce qu’elle fut.DSCN4718 [800x600]
DSCN4712 [800x600]
DSCN4713 [800x600]
DSCN4714 [800x600]
DSCN4715 [800x600]
DSCN4716 [800x600]
DSCN4717 [800x600]
IMG_0851 [800x600]Plus loin, notre sentier déboucha sur une rue DSCN4722 [800x600]et nos chiens reprirent donc une marche plus calme, pas pour longtemps car nous nous engageâmes bientôt sous des cerisiers sauvages en pleine floraison… DSCN4725 [800x600]et nos toutous purent piquer un nouveau galop.DSCN4724 [800x600]Arrivés au creux du chemin, nous vîmes, au loin, des soldats de l’époque napoléonienne… excellente façon d’apprendre à nous chiens à rester calmement couchés tandis que le régiment défilait au son du tambour…IMG_0877 [800x600]
DSCN4727 [800x600]Nous apprîmes ainsi que, durant tous les dimanches jusqu’à la fin des grandes vacances, une telle reconstitution aurait lieu à cet endroit.
Nous laissâmes les soldats poursuivre leur marche, et reprîmes la nôtre dans les sous-bois avant de retrouver les champs et notre point de départ.DSCN4728 [800x600]
DSCN4729 [800x600]Tandis que bon nombre de participants repartaient chez eux, nous allâmes terminer la balade au restaurant… de quoi satisfaire notre appétit ouvert par le grand air.

Mai rime avec Calais

Cette année, les congés scolaires englobant le vendredi après la fête de l’ascension, nous pouvions profiter d’un long congé de 4 jours pour nous rendre sur la côté d’Opale.
Et la météo nous semblait favorable puisqu’un grand beau temps était annoncé pour toute la fin de semaine !
Si certaines avaient décidé d’y aller depuis le mardi, la majorité des participants partit le mercredi pour rejoindre Coquelles où notre premier rendez-vous était prévu en début de soirée, à l’hôtel.DSC01069 [800x600]Vu le nombre de participants, nous avions dû réserver non seulement au B&B comme d’habitude mais aussi au Formule 1 qui jouxtait l’hôtel… sur place, nous comprîmes rapidement ce qui se passait : de nombreux gendarmes logeaient dans tous les hôtels de la ville, venus en renfort pour gérer l’afflux de réfugiés désireux de passer en Angleterre…
Dès que toute l’équipe fut rassemblée, nous allâmes souper dans un des restaurants du centre Europe, supermarché plus que luxueux et tout proche de l’hôtel.
Repas terminé, nous allions repartir lorsque les maîtres de Nimrod arrivèrent, venant directement de Belgique… L’équipe s’étoffait !
Après une bonne nuit de sommeil, nous nous retrouvions vers 9h au restaurant du B&B, rejoints par Nadine et son Berger allemand.
Nous prîmes la route pour le cap blanc nez avec escale obligée près de l’obélisqueDSC01080 [800x600]

DSC01086 [800x600]

DSC01090 [800x600] mais la côte anglaise se déroba à nos regards, enveloppée qu’elle était par une brume de chaleur augurant d’une belle journée.DSC01092 [800x600]

DSC01096 [800x600]

DSC01103 [800x600]Par contre, la vue était bien dégagée en direction de Wissant, notre point de ralliement de la mi-journée.DSC01105 [800x600]Nous descendîmes sur la plage par le cran d’Escalles, DSC01109 [800x600]nous devions nous dépêcher car la marée était montante DSC_0467 [800x600]

DSC_0469 [800x600]

DSC_0471 [800x600]et nous devions impérativement dépasser le tiers de notre trajet pour ne pas être bloqués par l’eau qui nous arrivait déjà aux genoux à certains endroits.DSC_0474 [800x600]

 

DSC01120 [800x600]

DSC01122 [800x600]La suite de la balade fut un plaisir tant pour les maîtres que pour les chiensDSC_0475 [800x600]

DSC_0479 [800x600]

DSC_0480 [800x600]

DSC_0481 [800x600]

DSC_0485 [800x600]

DSC_0486 [800x600]et bientôt nous foulions le sable de la plage de Wissant.DSC_0487 [800x600]

DSC_0488 [800x600]Pour midi, nous avions réservé au restaurant du Tie Break et, en attendant les plats, nous fîmes même une petite partie de mini golf !DSC01129 [800x600]

DSC01130 [800x600]Nous avions tout le temps de reprendre le trajet du retour puisque cette fois, la marée était descendante… et c’est donc tout à l’aise que nous reprîmes le chemin de la plage pour revenir à notre point de départ.DSC_0493 [800x600]Le soir, c’est à la crêperie bretonne, au centre ville, que nous clôturâmes ce 2e jour de plaisirs balnéaires.
Vendredi, nous avions prévu une matinée plage, DSC01133 [800x600]mais, arrivées sur place, il nous manquait une voiture !  Rita n’avait pas pu démarrer la sienne, heureusement, ce n’était qu’un blocage momentané de la serrure et ce n’est qu’avec un peu de retard qu’elle pu nous rejoindre, accompagnée par Françoise et Mina.DSC01136 [800x600]

DSC01137 [800x600]

DSC01153 [800x600]

DSC01155 [800x600]

DSC01175 (2) [800x600]

DSC01177 [800x600]

DSC01179 [800x600]

DSC01182 [800x600]Pour midi, nous nous décidâmes pour une brasserie bien sympathique et comme nous avions l’après-midi « libre » les unes repartirent côté mer tandis que les autres faisaient leurs emplettes dans les nombreux magasins de Calais et des environs.
Le soir, nous testions un restaurant chinois tout proche DSC01187 [800x600]avant un repos bien mérité. DSC01189 [800x600]Samedi, Nadine nous quittait de même que toute la famille de Nimrod, mais Michaël et Christine nous retrouvaient… avec leurs deux australiens.
Cette fois, nous comptions aller jusqu’au cap Gris Nez et remonter, par la plage, jusqu’à Wissant.  Après avoir garé nos véhicules dans le nouveau parking aménagé, nous prîmes un sentier qui serpentait entre les maisonsDSC01192 [800x600]

IMG_0931 [800x600]La marée était bien basse et commençait à peine à remonter, nous avions donc bien le temps d’admirer les élevages de moules IMG_0934 [800x600]

DSC01199 [800x600]de descendre jusqu’à la plage,IMG_0937 [800x600] puis de flâner le long du rivage ou de patauger dans les vagues, sous un soleil particulièrement actif et radieux.DSC01201 [800x600]

DSC01203 [800x600]

IMG_0953 [800x600]

IMG_0966 [800x600]

IMG_0972 [800x600]

IMG_0989 [800x600]

IMG_0992 [800x600]

DSC01210 [800x600]

DSC01222 [800x600]

IMG_1019 [800x600]

IMG_1029 [800x600]

IMG_1052 [800x600]

IMG_1082 [800x600]

IMG_1084 [800x600]

IMG_1138 [800x600]

IMG_1144 [800x600]

IMG_1175 [800x600]

IMG_1251 [800x600]

IMG_1256 [800x600]

IMG_1257 [800x600]

IMG_1258 [800x600]

IMG_1260 [800x600]

IMG_1276 [800x600]

IMG_1278 [800x600]

IMG_1305 [800x600]

IMG_1316 [800x600]Vers midi, nous arrivions à Wissant et prenions un dîner pas très gastronomique dans un petit établissement sans prétention avant de nous offrir une petite douceur glacée à la terrasse du Tie Break DSC01225 [800x600]

DSC01230 [800x600]

DSC01234 [800x600]

DSC01237 [800x600] tout en laissant nos chiens prendre un peu de repos.IMG_1372 [800x600]

IMG_1375 [800x600]

IMG_1376 [800x600]

IMG_1379 [800x600]

IMG_1381 [800x600]

IMG_1391 [800x600]

IMG_1392 [800x600]Rien ne nous pressant, nous reprîmes tout à l’aise le chemin de la plage DSC01240 [800x600]

IMG_1395 [800x600]

IMG_1405 [800x600]

IMG_1445 [800x600]

IMG_1469 [800x600]

IMG_1489 [800x600]

IMG_1500 [800x600]

IMG_1525 [800x600]où la marée avait commencé sa descente… IMG_1537 [800x600]

IMG_1558 [800x600]

IMG_1566 [800x600]

IMG_1567 [800x600]l’arrivée à la plage de Tardinghen IMG_1580 [800x600]

IMG_1584 [800x600]fut pour le moins chaotique en effet le seul accès possible nous obligeait à escalader de gros rochers, IMG_1587 [800x600]

IMG_1595 [800x600]

IMG_1551 [800x600]

IMG_1602 [800x600]

 

DSC01246 [800x600]

 

dont certains rendus particulièrement glissants par le varech et l’eau. DSC01247 [800x600]

DSC01251 [800x600]Chacun dû trouver son chemin, s’aidant mutuellement, prenant appui sur les roches ou même demandant un coup de main à nos chiens… Nadine glissa malencontreusement, se tordant le genou… mais fut heureusement capable de terminer sa progression… IMG_1616 [800x600]

IMG_1620 [800x600]

IMG_1621 [800x600]

IMG_1636 [800x600]Bientôt, tout le groupe se retrouvait sur une zone plus praticable et rejoindre nos voitures eu tout d’une sinécure après cette aventure.
Michaël et Christine repartaient direction la maison, de notre côté, après un petit tour à l’hôtel pour nous rafraîchir, nous repartions pour le centre EuropeDSC01254 [800x600] où, cette fois, nous testâmes un restaurant italien particulièrement agréable et à la carte succulente.DSC01258 [800x600]

DSC01259 [800x600]

DSC01264 [800x600]

DSC01261 [800x600]Après une nuit paisible, le retour vers nos foyers s’annonçait, mais nous allions d’abord nous rendre au platier d’oie, une réserve naturelle située au nord de la ville de Calais.
Le parking, minuscule, accueilli heureusement toutes nos voitures et bientôt, nous entrions dans la réserve.  Souci, les chiens devaient y être tenus en laisse… qu’à cela ne tienne, juste avant l’entrée, un sentier menait à la plage, hors réserve.  DSC01278 [800x600]Nous optâmes pour ce chemin et, peu après, nous découvrions une étendue sableuse où nous étions totalement seuls !DSC01280 [800x600]

DSC01281 [800x600]

DSC01284 [800x600]

DSC01286 [800x600]

DSC01296 [800x600]

DSC01289 [800x600]

DSC01291 [800x600]Le sable se mélangeait à pas mal de vase, mais qu’importe, les pieds dans l’eau et la tête au soleil, que demander de plus ?
Nos chiens en profitèrent bien évidemment à fond, galopant sur le sable dur, plongeant dans les vagues ou jouant à la balle…DSC01305 [800x600]Vers midi, nous décidâmes de manger un petit quelque chose dans un établissement tout proche DSC01308 [800x600] avant de reprendre l’autoroute direction la Belgique… Après un week-end de rêve.

 

 

Vous avez dit conditions hivernales ?

En cette mi-février, c’est dans les champs, à Chastre, que nous avions rendez-vous.
La météo, plus que maussade, DSC07088 [800x600]n’avait toutefois par rebuté les acharnés de la balade et c’est donc un groupe bien étoffé qui s’aventura d’abord dans la rue du hameau puis dans le chemin de remembrement menant aux champs.DSC07090 [800x600]
DSC07089 [800x600]Que dire du temps si ce n’est que nous eûmes de la pluie entre les averses mais que chiens et maîtres s’en accommodèrent bien, les premiers se lançant même sur la trace d’un lapin ou lièvre ? Et jouant à qui mieux mieux dans la boue et les flaques,DSC07092 [800x600]
DSC07091 [800x600] les seconds, bien au sec dans leurs bottes et vestes, bavardant le plus souvent au sujet des premiers ! DSC07096 [800x600]
DSC07093 [800x600]
DSC07094 [800x600]Une partie du trajet se faisant en bordure de chaussée, ce fut l’occasion de faire un peu de suite en laisse avant de libérer à nouveau toute notre petite troupe.
Près d’un bosquet, un des chiens découvrit un trésor particulièrement appétissant : la patte, probablement d’un mouton voir d’une vache, assez fraîche et aux os encore bien recouverts de chair.
Quelques audacieux tentèrent de lui voler son bien, mais la demoiselle se montra intraitable et c’est finalement son maître qui lui fit abandonner sa découverte… qu’elle laissa bien à contre-coeur derrière elle.DSC07097 [800x600]Après un dernier passage sur une rue heureusement peu fréquentée, nous retrouvâmes nos voitures et chacun repris le chemin de sa maison, avec, à bord, une ou plusieurs boules de poils particulièrement crottée et odorante… DSC07098 [800x600]deux des maîtres passèrent d’ailleurs au dog wash dès la fin de la balade, question de rendre un peu de couleurs naturelles à leur toutou.

Début d’année enneigé

Neige et gel s’étaient imposés pour cette première promenade de 2016… et certains n’ont pu nous rejoindre ce dimanche matin.DSC00423 [800x600]
DSC00425 [800x600]
DSC00426 [800x600]Malgré ces défections, notre groupe était fort d’une bonne vingtaine de personnes et d’autant de chiens…DSC00428 [800x600]
DSC00429 [800x600] qui firent connaissance sur le parking du cimetière DSC_0008 [800x600]
DSC_0012 [800x600]
DSC_0019 [800x600]
DSC_0020 [800x600]avant de s’aventurer dans le sentier par où nous allions débuter la balade.DSC00430 [800x600]
DSC00432 [800x600]
DSC_0021 [800x600]
DSC_0028 [800x600]Côté météo, ciel azur, soleil éblouissant et quasi pas de vent, sol gelé, bref les conditions idéales pour les deux et les quatre pattes.DSC_0038 [800x600]
DSC_0041 [800x600]
DSC_0048 [800x600]Le trafic étant réduit à sa plus simple expression, nous pûmes rapidement libérer nos chiens qui s’en donnèrent à cœur joie.. Un petit passage dans un sentier et nous retrouvions pour quelques mètres une route heureusement peu fréquentée.
Ensuite, nous descendîmes un chemin escarpé DSC_0057 [800x600]
DSC_0060 [800x600]
DSC_0063 [800x600]qui nous amena dans la vallée de la Lasne.DSC00434 [800x600]
DSC00436 [800x600]Nous continuâmes notre progression entre les arbres, saluant deux petits ânes qui tentaient de se réchauffer au soleil.DSC00437 [800x600]
DSC00438 [800x600]
DSC_0090 [800x600]Soudain, un cycliste déboula DSC00440 [800x600]
DSC00442 [800x600](ah cette habitude d’avoir recyclé la sonnette en garniture de cheminée !!!), un des chiens, bien que mis au couché par sa maîtresse, tenta de mordre le mollet du sportif qui se mit à l’invectiver.  Les maîtres calmèrent vite l’énervé, vérifièrent qu’il n’y avait pas de blessure et le cycliste redémarra en maugréant tandis que nous arrivions, un peu plus loin, devant un tout nouveau vignoble !!!DSC00443 [800x600]Eh oui, c’est la mode dans beaucoup de communes que de replanter des vignes à gauche et à droite… Dans ce cas, les pieds n’étaient pas encore bien grands… mais gageons que dans quelques années, ils donneront un bon petit vin !DSC00447 [800x600]
DSC_0100 [800x600]
DSC_0109 [800x600]
DSC_0119 [800x600]
DSC00449 [800x600]Nous arrivâmes ensuite à une rue où nos chiens furent de nouveau mis en laisse.  Heureusement pas pour longtemps DSC00451 [800x600]

DSC00454 [800x600]
DSC_0161 [800x600]

DSC00461 [800x600]
DSC_0127 [800x600]et bientôt nous débouchâmes sur les champs et une belle zone dégagée, propice aux galops et découvertes pour nos toutous. DSC_0141 [800x600]
DSC_0155 [800x600]
DSC00466 [800x600]Le chemin gardait la trace des pluies hivernales sous forme de grandes étendues gelées… se brisant sous le poids des maîtres… et permettant à l’un ou l’autre chien de se désaltérer un petit coup.DSC_0182 [800x600]
DSC_0163 [800x600]Les champs laissèrent la place à une zone boisée et habitée…DSC_0178 [800x600] que nous ne traversâmes pas, préférant reprendre en direction des champs. DSC_0215 [800x600]
DSC_0221 [800x600]
DSC_0235 [800x600]
DSC_0245 [800x600]
DSC_0259 [800x600]Un dernier passage de rue et nous arrivions dans une zone à découvert… Quelques ouettes d’Egypte DSC00469 [800x600]
DSC_0267 [800x600]cherchaient à manger dans un champ proche et ne furent guère déconcertées par notre passage…DSC00471 [800x600]Le chemin s’encaissait entre les champs (il faut dire qu’il est très vieux puisque des traces de passage datant de l’âge de pierre y ont été trouvés) et nous mena vers une partie basse où les habitations débutaient.DSC_0315 [800x600]
DSC_0321 [800x600]Le temps de reprendre nos chiens en laisse et nous arrivions sur le macadam que nous suivîmes durant une centaine de mètres avant de retrouver notre sentier de départ et enfin le parking.
Nous nous séparâmes mais nous étions quand même 5 à nous retrouver au restaurant pour terminer cette balade bien agréable et tonifiante près d’un feu de bois et autour d’un bon repas.

Calendrier des promenades 2016

Voici le calendrier des promenades prévues en 2016.  Comme vous le verrez, pour la majorité d’entre elles, les lieux ne sont pas indiqués.  N’hésitez pas à me contacter pour proposer une ou plusieurs sorties !!

17 janvier                    Ohain
14 février
6 mars
10 avril
5 au 8 mai                    Calais (France)
19 juin
3 juillet           Grez-Doiceau (démarrage au magasin Poils et plumes)
14 août                      Uccle (RV sur le parking du Lycée Français)
25 septembre         Céroux-Mousty (RV à 10h devant l’église de Mousty)
16 octobre                Breezand (Pays-Bas)
13 novembre
18 décembre

Histoire d’eau…

Il y a à peine deux semaines, nous rangions bottes boueuses et vestes humides et voilà que ce dimanche 13 décembre, nous remettions le couvert, à Ohain cette fois, pour une balade haut de gamme !
Nous allions en effet longer le golf de Waterloo durant une petite centaine de mètres.
La pluie s’était invitée depuis quelques jours et c’est donc bien protégés que nous nous retrouvions au lieu de rassemblement.DSC00946 [800x600]
DSCN4570 [800x600]
DSCN4571 [800x600]Le temps de récupérer quelques retardataires trompés par leur GPS et nous démarrions DSC00949 [800x600]au cœur même du parcours, heureusement désert en ce matin peu engageant.DSCN4572 [800x600]Le sentier étant trop glissant, nous dûmes marcher dans l’herbe DSCN4573 [800x600]pour atteindre le chemin suivant, débouchant dans les champs à la limite de Waterloo.DSC00951 [800x600]Que dire de la balade sinon qu’elle fut agréable et champêtre, DSC00954 [800x600]serpentant au sein d’une campagne encore fort préservée… Que nos chiens purent s’en donner à cœur joie dans les flaques DSC00956 [800x600]et les labourés (je ne vous décris pas leur état final) DSC00963 [800x600]sans être inquiétés par l’un ou l’autre véhicule.
Qu’une pluie fine et régulière mais heureusement très tempérée alliée à un vent léger et doux firent tout pour percer vestes et pantalons.DSC00965 [800x600]
DSC00969 [800x600]
DSC00970 [800x600]
DSC00972 [800x600]
DSC00974 [800x600]Et qu’enfin, nous ne rencontrâmes que quelques rares promeneurs, accompagnés de leur chien, comme il se doit, situation agréable, vous l’imaginez ! DSC00977 [800x600]
DSC00981 [800x600]
DSC00983 [800x600]
DSC00984 [800x600]
DSC00986 [800x600]La fin de notre périple nous ramena le long des greens et certains durent remettre leur chien en laisse, il n’était en effet pas question que l’un ou l’autre vagabonde sur les terrains tracés au cordeau et où quelques courageuxDSC00989 [800x600] avaient tout de même décidé de braver les éléments pour taper sur quelques balles.DSC00993 [800x600]Le retour aux voitures DSC01000 [800x600]se solda par un séchage plus ou moins avancé de nos compagnons…DSC01001 [800x600]
DSC01003 [800x600]
DSC01006 [800x600]
DSC01008 [800x600]Pas de resto cette fois, les participants ayant des agendas fort chargés en cette fin d’année…
Chacun s’en retourna satisfait de cette promenade mais je parie que beaucoup durent, comme moi, se changer complètement en rentrant !